Une série de formations avancées en faveur des 100 initiatives des jeunes et des conférences nationales des parties prenantes en Ouganda, RD Congo, Rwanda et Tanzanie.

Dans la poursuite de l’objectif de renforcer les capacités des organisations des jeunes, une série des formations avancées s’est tenue en faveur des 100 représentants des initiatives des jeunes entre les mois d’août et septembre 2022 à Kampala en Ouganda, à Goma en RD Congo, à Gisenyi au Rwanda et à Mwanza en Tanzanie sur un nombre de thématiques identifiées par les jeunes eux-mêmes après une période de consultation sur les besoins de leurs organisations et communautés. Ces formations avancées ont été organisées en parallèle avec des conférences multipartites dans les mêmes villes, périodes et pays.

Blaise Ndola
Blaise Ndola
Published: 12 octobre 2022

Dans la poursuite de l’objectif de renforcer les capacités des organisations des jeunes, une série des formations avancées s’est tenue en faveur des 100 représentants des initiatives des jeunes entre les mois d’août et septembre 2022 à Kampala en Ouganda, à Goma en RD Congo, à Gisenyi au Rwanda et à Mwanza en Tanzanie sur un nombre de thématiques identifiées par les jeunes eux-mêmes après une période de consultation sur les besoins de leurs organisations et communautés. Ces for formations étaient en phase avec des conférences des parties prenantes dans les mêmes villes et pays.

Rappelons que ce projet qui vise la création d’un réseau sous régionale des jeunes engagés pour la paix et le dialogue met un accent particulier sur le renforcement des capacités de ces acteurs sur un certains nombre des sujets. Ceci avec pour objectif d’améliorer la façon de travailler des initiatives des jeunes pour que ces dernières espèrent à plus des résultats durables. Une série des formations a été organisée depuis le lancement du projet pour ce faire et elle touche presque à sa fin. Pour plus d’impact et en vue d’atteindre un grand nombre des jeunes de la région, les jeunes formés directement vont à leur tour organiser des mini formations avec l’appui du projet au sein de leurs communautés.

Cette série des formations avancées rentre dans la dernière phase des activités de cette nature. Cette dernière a été un peu plus particulière du fait que les thématiques de formation ont étaient identifiées par les bénéficiaires eux-mêmes selon leurs besoins pour compléter tout le curriculum. La formation a tourné autour de ces cinq modules avancés notamment ; la pensée critique, la communication non violente, le plaidoyer, la gestion des conflits et le développement organisationnel.

Dans les 4 pays, en moyenne 16 jeunes finalistes de la formation des formateurs vont chacun organiser 4 sessions de formations dans leurs communautés locales grâce à des petites subventions et accompagnement des experts formateurs. Ce n’est qu’en partageant et transmettant les connaissances et compétences que le réseau pourra s’élargir et impacter. Il s’agit en retour d’une autre manière de responsabiliser les jeunes et de les mettre face aux défis auxquels font face les membres de leurs communautés.

4 conférences nationales des parties prenantes en Ouganda, RD Congo, Rwanda et Tanzanie.

Au-delà du renforcement des capacités des initiatives des jeunes ainsi que du réseautage, le projet a une troisième composante qui est le plaidoyer. C’est dans ce sens que plusieurs activités, suivant une logique, sont tenues en vue de faire rencontrer les jeunes et les décideurs et toutes les autres parties prenantes au niveau national d’abord et plus tard au niveau régional. Quatre (4) conférences nationales des parties prenantes se sont tenues dans ce sens entre les mois d’août et septembre 2022 à Kampala en Ouganda, à Goma en RD Congo, à Gisenyi au Rwanda et à Mwanza en Tanzanie. Des occasions pour les jeunes de rencontrer et de discuter avec les délégués des différents secteurs sur les problèmes et les solutions communs.

Nous voudrions, au travers ces activités, offrir des cadres d’échanges et de discussions entre les jeunes et autres parties prenantes pour plus d’actions communes et concertées. Plusieurs acteurs clé de la société ont pris part à ces activités entre autres des parlementaires et membres des gouvernements, officiers de forces de l’ordre et des forces armées, des Professeurs d’universités et responsables des institutions académiques, des hommes des médias, des entrepreneurs et business man et autres acteurs de la société civile. Des échanges fructueux autour des possibilités de collaboration et des sessions de plaidoyers directs ont eu lieu et des contacts ont pu être échangés.

Dans la troisième année du projet, d’autres conférences nationales et régionales avec les parties prenantes sont prévues en vue de pérenniser ce cadre. Il est aussi important de faire rencontrer les parties prenantes du niveau régional vu que beaucoup des défis sont partagés et que des actions communes au niveau régional peuvent amener à les surmonter. L’histoire de la région des grands-lacs est claire sur l’importance des actions communes en vue de trouver des solutions aux problèmes communs.

More updates

898A9640
  • 11 octobre 2022
Entebbe-Ouganda : 5 jours pour la deuxième École Régionale d’Été de la paix pour les jeunes de la Région des Grands-Lacs.

La deuxième École Régionale d’été de la Paix tenue à Entebbe en Ouganda, du 19 au 23 septembre 2022 a rassemblé plus de 100 jeunes, leaders…

PRESS-RELEASE-BLOG-PIC
  • 15 septembre 2022
Communiqué de Presse: La deuxième École Régionale d'Été de la Paix se tiendra à Entebbe, en Ouganda du 19 au 23 septembre 2022.

Kampala, le 12 septembre 2022 - Le projet cofinancé par l'UE "Great Lakes Youth Network for Dialogue and Peace" voudrait par la présente an…